Le Content by…

  • 0
  • 13 avril 2016
Untitled design (1)

Clémence Roux, business developer de Vigiglobe

Vigiglobe, c’est notre Startup chouchou du moment. Spécialisée dans l’analyse intelligente des réseaux sociaux en temps réel, Vigiglobe étudie le bruit des réseaux sociaux en temps réel et permet de le transformer en une base de contenus live sur lequel peuvent réagir les brand journalists.

Vigiglobe a su utiliser la data de manière plus intuitive pour servir le contenu des marques en amont des opérations spéciales, mais également pendant et après. Rencontre avec celle qui évangélise la data du contenu : Clémence Roux, business developper France de cette super Startup.

Ligne 26 – Parlez nous de votre parcours professionnel : comment avez-vous eu le déclic de rejoindre la Startup Vigiglobe ? Dans quel(s) but(s) ?
Clémence Roux – Au Nouvel Observateur il y a de ça 10 ans, je voulais déjà m’orienter vers le monde du digital. En 2008, j’ai donc rejoint le Figaro pour participer à la création de sa régie digitale, et c’est là-bas que j’ai rencontré la startup Vigiglobe. Attirée par l’univers des startups et férue des réseaux sociaux, j’ai vu en Vigiglobe une façon d’exploiter leurs données, via la Data, qui m’a convaincu de les rejoindre.

Ligne 26 – Décrivez nous en quelques mots Vigiglobe ?
Clémence Roux – Vigiglobe, c’est l’outil d’analyse en temps réel des réseaux sociaux. L’objectif, c’est d’analyser le bruit de ces réseaux, et en tirer des enseignements pour améliorer sa communication.

Ligne 26 – Concrètement, comment fonctionne Vigiglobe ? Comment cela peut servir les marques dans leur démarche Brand Content ?
Clémence Roux – Nous utilisons principalement des algorithmes pour extraire des données issues de réseaux sociaux. Nous en avons fait un logiciel en vente par abonnement (SaaS) appelé Wizr™. Nous avons également une offre sur-mesure relevant davantage d’intégrations publiques de social data.

Vigiglobe permet principalement d’étudier la communauté échangeant autour d’un certain sujet, mais également la quantité de posts envoyés, le nuage de mot correspondant à ces conversations et le sentiment des internautes vis-à-vis de ce sujet. Il devient donc très simple de se construire une veille stratégique via cet outil : surveiller son e-reputation par exemple, ou distinguer l’engagement réel de ses internautes pour pouvoir l’accroître. En toute logique, cette analyse en temps réel permet donc également de produire une communication innovante, à l’aide de sujets affectifs collant aux aspirations de la cible à atteindre.

Ligne 26 – Pouvez-vous nous citer des exemples d’opérations réalisées récemment avec certaines marques ? Quelles en ont été les répercussions en terme d’image et de résultats économiques ?Clémence Roux – Nous avons récemment réalisé une opération pour les Echos à l’occasion de la troisième édition de La Relève, en créant 3 widgets (compteur de tweets, flux de messages, nuage des comptes les plus actifs). Plus récemment, nous avons également étudié le bruit fait sur les réseaux concernant le Keynote d’Apple ! Enfin, pour les General Election à Londres, nous avons proposé un DOOH (Data Out Of Home) à SkyNews afin d’analyser l’opinion publique en temps réel.
Mais il y en a beaucoup d’autres détaillés sur notre site : vigiglobe.com !

Les solutions que nous avons développé donnent une image innovante aux marques, dont l’objectif, pour la plupart, est de créer une expérience digitale unique pour leurs communautés. A chaque fois, les opérations génèrent un engagement colossal de la part des internautes, et aident à la notoriété, mais également à la stratégie de contenu des marques.

Ligne 26 – Comment votre outil peut il être complémentaire d’une agence de content marketing ?
Clémence Roux – Vigiglobe permet une création de contenus issus des réseaux sociaux. En étudiant le bruit généré sur un certain sujet, et l’émotion des internautes, l’outil permet de se rendre compte des sujets les plus enclins à intéresser, et surtout à engager une certaine communauté. De plus, le côté « live » de l’outil permet aux agences d’offrir des stratégies innovantes basées sur des expériences digitales uniques. Enfin, côté Veille, Vigiglobe peut également permettre d’identifier les comptes les plus engagés sur vos sujets de prédilections, afin de pouvoir les intégrer dans la stratégie Content Marketing de la marque.

Ligne 26 – Avez-vous des objectifs précis quant à l’avenir de la Startup ? Quels sont vos enjeux ?
Clémence Roux – Continuez à enseigner et à évangéliser. Nous avons commencé en 2007 à éduquer le marché. Sans cesse. Mais il n’a vraiment décollé qu’en 2010. Plus les  marketeurs français seront nombreux à comprendre le content marketing, plus ils l’expérimenteront.

Ligne 26 – Quel projet de content marketing vous a marqué en France ?
Clémence Roux – 
Nous souhaitons continuer à proposer des nouvelles fonctionnalités à nos clients pour les aider à toujours faire mieux dans leur travail (plus d’analytics, par exemple). Mais l’enjeu principal est surtout de développer notre activité à l’international, et notamment aux UK et aux USA. En effet, ces territoires jouissent d’une forte appétence pour l’intégration de nos analytiques temps réel, que ce soit pour des opérations marketing ou des prises de décisions business.

 

Dans cette optique et après rencontre de Clémence Roux, Ligne 26 propose prochainement une offre Live Content en créant la première NEWSROOM LIVE LUXE & LIFESTYLE CONTENT, avec ses contributeurs de renoms. Une opportunité de se démarquer pour les marques qui désirent agrémenter leur démarche « Always on content » avec des événements éditoriaux Live.

Site web : https://www.vigiglobe.com

Propos recueillis par Marie Barbero